Je viens de regarder un documentaire sur la « génération selfie ». Le film a déclenché beaucoup de sentiments en moi. En particulier, il m’a donné l’impression que le massage pour bébé selon la tradition Newar, qui est profond et tendre, est plus précieux que jamais pour notre société.

Vous vous demandez peut-être ce que le massage pour bébé a à voir avec les selfies. Je vais répondre à cela dans cet article.

J’ai trouvé fascinant de voir comment certains enfants et jeunes présentés dans le documentaire ont parlé ouvertement de leur dépendance (ils ont utilisé ce terme) à la reconnaissance liée aux likes. En même temps, ce qu’ils ont dit m’a également fait réfléchir. Ils se mettent consciemment en scène sur des photos et des vidéos, car ils veulent compenser un manque d’estime de soi. Même les mineurs se font augmenter les lèvres pour obtenir le plus de likes possible. Avec les applications appropriées, ils font disparaître les cicatrices du visage et affinent leurs corps avant le téléchargement d’une photo. Leur explication est que tout doit être parfait sur internet. Tout le monde sait qu’il s’agit d’un monde imaginaire.

Quel est le problème ? Je ne veux certainement pas mettre tous les adolescents dans le même panier. En plus, je ne considère pas les plateformes de médias sociaux comme mauvaises. Et je ne suis pas sûr, si la folie de la beauté durant mon enfance et mon adolescence était moins extrème – pensons par example à l’usage répandue d’appareils dentaires pour des raisons esthétiques. Cependant, je trouve que ça devient problématique quand les jeunes (et bien sûr aussi les adultes) font dépendre leur estime de soi du nombre de likes sur un selfie qui ne reflète même pas leur nature réelle.

Comment peuvent-ils apprécier leur véritable identité dans le monde réel, dans lequel les cicatrices et les courbes ne disparaissent juste en appuyant sur un bouton? Comment peuvent-ils ressentir de l’amour de soi sans avoir besoin de la confirmation d’une évaluation externe d’abord?

Étant donné que les enfants d’aujourd’hui peuvent devenir dépendants des likes déjà dans l’école primaire, il est d’autant plus important de leur transmettre le plus tôt possible les bases de l’amour de soi.

Avec des massages de tout le corps intensifs et réguliers, les parents peuvent offrir à leur nouveau-né un sentiment de sécurité et d’amour dès le premier jour de sa vie. Le bébé se sent inconditionnellement aimé car il n’a rien à faire pour recevoir cette proximité, cette attention et ce contact corporel de ses parents. À cet âge, l’enfant ne pense pas encore à faire semblant être quelqu’un d’autre. Il est juste comme il est. Et les parents lui montrent qu’ils l’aiment exactement comme ça de tout leur cœur.

C’est ainsi qu’un enfant apprend dès le début qu’il est précieux et aimé. Sur cette base solide il peut développer un amour de soi merveilleux. Cet amour de soi aidera les bébés d’aujourd’hui à ne pas entrer dans la dépendance de la mise en scène et de la reconnaissance à travers les likes, n’importe comme ce phénomène se présentera dans quelques années.

Je suis vraiment convaincue que nous devons apprendre à nous aimer. Ce n’est que si nous nous acceptons et nous apprécions pleinement que nous pouvons nouer de véritables relations, relever des défis, vivre notre potentiel et être vraiment heureux. C’est ce que nous recherchons tous. Et c’est ce que nous souhaitons à nos enfants.

Qu’est-ce que tu en penses? Quelles sont d’autres manières pour aider nos enfants à développer un amour de soi?

Cordialement

Lisa

Dans mes cours de groupes et coursp privés tu apprends à masser ton bébé selon une méthode éprouvée dans une ambiance chaleureuse. Je me réjouis de te transmettre ce massage bébé merveilleux. 

S’inscrire au cours de groupe

Réserver un cours privé

Leave Comment


Your Name *
Your Email *
Your Website
Comment *